Hirsch juge «inacceptable» d'exclure les sans-papiers de l'hébergement d'urgence

Publié le par SDJ Cergy

Hirsch.pngREUTERS
Le Haut Commissaire aux solidarités actives et ancien président d'Emmaüs a dénoncé vendredi le dispositif voté dans la nuit au Sénat.
Par AFP
LIBERATION.FR : vendredi 5 octobre 2007


Martin Hirsch, le Haut Commissaire aux solidarités actives et ancien président d'Emmaüs, a estimé vendredi que le dispositif visant à exclure les sans-papiers de l'hébergement d'urgence voté dans la nuit au Sénat «n'est pas acceptable. Les centres d'hébergement doivent être là pour héberger ceux qui en ont besoin», a-t-il déclaré sur Europe 1, jugeant que «le texte, tel qu'il a été voté pose problème».

L'ancien président d'Emmaüs a ajouté s'être «entretenu avec Brice Hortefeux pour trouver une solution», précisant: «On va se concerter pour trouver autre chose qu'un système qui serait discriminatoire». Le dispositif, a-t-il souligné, «n'est pas acceptable (...) On ne va pas faire quelque chose qui rende le travail des associations impossible ou plus difficile ou contradictoire».

«Il faut arriver à trouver quelque chose, soit par suppression de cette disposition soit par une autre disposition qui permettra que les associations puissent travailler dans des conditions conformes à leurs valeurs», a dit Martin Hirsch qui a confié: «Je serai à l'aise quand on aura trouvé une solution».

Publié dans Dépêches - Presse

Commenter cet article