Rachida Dati nie tout "problème relationnel" avec les procureurs généraux

Publié le par SDJ Cergy

Al'issue d'une réunion, lundi 10 septembre à Paris, avec les procureurs généraux, Rachida Dati a déclaré qu'elle assumait l'autorité qu'elle estime avoir sur eux, a indiqué le porte-parole du ministère de la justice, Guillaume Didier. Il a ajouté que la ministre de la justice a aussi nié l'existence de problèmes relationnels avec les magistrats et "souhaite que le dialogue se poursuive"

 

La ministre s'était entretenue vendredi avec une délégation du Conseil supérieur de la magistrature, venue la questionner sur la convocation place Vendôme, d'un vice-procureur de Nancy, Philippe Nativel, la semaine précédente. Cette convocation, pour des propos critiques prêtés au magistrat sur la loi contre la récidive, avait suscité l'indignation des syndicats de magistrats et de la Conférence des procureurs. Rachida Dati avait alors assuré n'avoir pas convoqué, mais "invité" Philippe Nativel, pour le protéger de son supérieur qui aurait promis de publier un démenti de ses propos, avait assuré Guillaume Didier, ajoutant que cette rencontre ne portait pas atteinte à l'indépendance des juges.

PORTIQUES DE PROTECTION

Rachida Dati a souhaité lundi que les femmes soient plus nombreuses parmi les procureurs généraux de cours d'appel. Lors des prochains mouvements de magistrats, la garde des sceaux "veillera, dans la mesure du possible, à ce que la parité soit respectée", a précisé M. Didier. Actuellement, sur les trente-cinq cours d'appel françaises, deux femmes occupent le poste de procureur général, alors que les femmes représentent entre 73 et 79 % des trois dernières promotions de l'Ecole nationale de la magistrature.

La garde des sceaux a également annoncé que, d'ici à fin septembre, vingt-neuf cours seraient dotées de portiques de protection et vingt-six de personnels de surveillance, dans le cadre du plan national de sécurisation d'un montant de 20 millions d'euros annoncé en juin, après l'agression d'un magistrat à Metz.

Publié dans Dépêches - Presse

Commenter cet article